pour réfléchir

Découvrir et inventer, 3 exemples

Des plus extravagantes aux plus simples, des plus anciennes aux plus récentes, des plus utiles aux plus futiles , comment les découvertes et inventions naissent-elles ?

En 460 avant JC, Anaxagore énonce :
« rien ne se crée, rien ne se perd, tout se transforme ». Pour lui, la création est le passage d’un état où les choses sont mélangées et indiscernables à un état où elles se distinguent sous l’action du « Noûs » (esprit en grec). Cet esprit qui anime le discernement et l’imagination de l’inventeur s’appuie sur 6 qualités essentielles :

  • L’observation qui permet de voir la même chose que les autres sous un autre angle, transposer des éléments dans un domaine différent.
  • L’intuition qui donne la faculté de saisir l’invisible, indique la direction d’un raisonnement logique.
  • La reflexion qui donne la capacité d’analyse et de compréhension
  • L’audace pour oser énoncer des idées a priori absurdes, bousculer la logique, les habitudes et les conventions établies, imaginer l’impossible, questionner, rêver.
  • Le courage de se libérer des censures, se heurter aux critiques et à l’incompréhension, se tromper, faire des erreurs, travailler, recommencer, étudier.
  • La ténacité pour aller jusqu’au bout de sa pensée, de son projet, trouver les moyens d’expérimenter ses idées, entreprendre toutes les démarches pour protéger et diffuser son invention.

Anaxagore, Léonard de Vinci et Sigmund Freud illustrent ces qualités. Ils ont tous les trois fait preuve d’observation, d’intuition, de reflexion, d’audace, de courage et de ténacité dans des domaines différents.

Anaxagore

Anaxagore

Anaxagore marque un grand tournant dans l’histoire de la philosophie grecque : sa doctrine du noûs fut reprise par Aristote, et sa doctrine des atomes ouvre la voie à la théorie atomique du philosophe Démocrite. C’est le premier dans l’histoire de l’astronomie à énoncer des vérités simples nées de son esprit d’observation : la Lune est un gros caillou qui brille parce qu’elle réfléchit la lumière produite par l’immense braise qu’est le Soleil. Hélas, oser placer de vulgaires braises et cailloux dans le Ciel, Royaume des Dieux, constitue une hérésie inadmissible pour ses contemporains,… à tel point qu’elle entraîna la condamnation à mort du savant.

Léonard de Vinci

Léonard de Vinci

L’oeuvre de Léonard de Vinci embrasse la peinture, la sculpture, l’anatomie, la géologie, l’astronomie, la géométrie, l’optique, l’acoustique, la mécanique, l’hydraulique. Son sens de l’observation exceptionnel, sa quête du savoir et son talent pour le dessin lui permettent d’être très en avance sur son temps. Il innove dans le domaine de la peinture en introduisant la technique du sfumato (cf. La Joconde). Il imagine la voiture, l’avion, le parachute, l’hélicoptère, la bicyclette, le scaphandrier. Mais lorsque Léonard de Vinci invente toutes ces machines, elles ne peuvent pas être fabriquées faute de technologie adaptée. La plupart de ses inventions seront réinventées longtemps après sa mort.

Sigmund Freud

Sigmund Freud

Les découvertes révolutionnaires de Sigmund Freud, fondateur de la psychanalyse ou la «psychologie des profondeurs», s’articulent autour d’une conception inédite de l’être humain. Sa principale découverte est la mise au jour de l’importance de l’inconscient grâce à l’étude des rêves. Il écrit son ouvrage majeur « l’Interprétation des rêves» en 1900. L’inconscient est constitué par les souvenirs, impressions et désirs éprouvés au cours de l’enfance et refoulés hors de la conscience. Tout au long de la vie, l’inconscient cherche à s’exprimer à travers les rêves ou les symptômes. Initialement fondée pour une visée thérapeutique, la psychanalyse s’étend ensuite à la compréhension de tous les phénoménes psychiques. Convaincu que l’art est l’une des meilleures expressions du monde onirique, Sigmund Freud consacre plusieurs études à des artistes notamment dans son livre Un souvenir d’enfance de Léonard de Vinci.

contacter Sophie